Actualités

Un budget équilibré au service de la population

Le PS vaudois salue le projet de budget 2019 présenté par le Conseil d’État. A l’équilibre, il affiche une croissance maîtrisée (+2,55%) et comprend de nombreuses mesures pour l’amélioration de la qualité de vie et du pouvoir d’achat des Vaudois-es. Le PS salue tout particulièrement la mise en œuvre de son initiative visant à limiter la charge des primes LAMal à 10% du revenu des ménages, les investissements dans le domaine de la formation ainsi que les efforts faits quant à la politique pénitentiaire.

180920_projet_budget_2019

Les chiffres présentés par le Département des finances ce matin démontrent que le Conseil d’État poursuit avec détermination et sérénité la mise en œuvre du plan de législature. Une fois de plus, l’augmentation globale des charges n’excède pas l’augmentation des revenus tout en permettant le développement des politiques en matière de social, de formation, de culture ou encore de pénitentiaire.

Parmi les nombreuses mesures, le PS relève tout particulièrement l’augmentation conséquente des subsides LAMal (+150 millions), ce qui allégera substantiellement les budgets de nombreux ménages vaudois. Dans le domaine de la formation et de la culture, il relève à la fois la politique volontariste en matière d’investissements (113,7 millions) ainsi qu’une augmentation conséquente des postes pour l’enseignement (+224,6 ETP). Le PS salue également le renforcement du service pénitentiaire grâce à la revalorisation de la fonction d’agent-e-s de détention.

« Le PS est satisfait du projet de budget 2019. Les priorités de la législature y sont parfaitement lisibles et correspondent aux besoins de la population. Malgré une maîtrise habile de la hausse des charges, des mesures concrètes sont prises pour un développement harmonieux mais soutenu du canton. Une fois de plus, le Conseil d’État démontre sa capacité d’agir dans l’intérêt de toutes et tous. » relève Valérie Induni, présidente du Groupe socialiste au Grand Conseil.