Actualités

Le PS demande plus de contrôle et de transparence

Le Parti socialiste vaudois, par le biais d’une l’interpellation déposée aujourd’hui au Grand Conseil, demande au Conseil d’État de faire toute la lumière sur les processus décisionnels relatifs aux voyages officiels des élu-e-s et des cadres de l'administration cantonale. Il rappelle que les approximations quant au caractère officiel ou non de certains déplacements nuisent à la crédibilité des institutions et demande des règles claires en la matière.

« En tant qu’élu-e-s ou cadres de l’administration, nous devons aux électrices et aux électeurs la plus grande transparence quant aux différents rôles de représentation officielle. Tout voyage effectué dans le cadre d’un mandat électif doit obéir à des règles strictes, faire l’objet d’un suivi et d’un processus décisionnel clair et sans équivoque. » demande Valérie Induni, présidente du Groupe socialiste au Grand Conseil et auteure de l’interpellation. Pour cette raison, le Groupe socialiste demande au Conseil d’État de présenter l’ensemble des règles, procédures et sanctions éventuelles en lien avec les tâches de représentation effectuées par les élu-e-s et les cadres de l’administration à l’étranger.

Texte de l’interpellation